Découverte d’un logiciel d’espionnage furtif impliquant un Etat

Le groupe informatique américain Symantec a annoncé dimanche en France avoir découvert un logiciel d'espionnage furtif, opérationnel depuis 2008, dont la complexité technique induit que sa création a au minimum été supervisée par les services de renseignement d'un Etat. Le logiciel collectait des données dans plusieurs pays, dont la Belgique.
27