François Bayrou n’a pas apprécié le «je gouvernerai à gauche» de François Hollande

FRANÇOIS BAYROU A FUSTIGE François Hollande lors d’un meeting à Bordeaux le jeudi 19 avril. Le candidat centriste a en effet attaqué son adversaire sur plusieurs points, lui reprochant notamment sa vision du pouvoir à l’opposée selon-lui de l’idée d’unité nationale dont doit bénéficier la France: «François Hollande a fait une déclaration qui est pour moi, au fond, absolument le contraire de ce que je pense. Il a dit avec moi, il n’y aura pas d’ouverture, je gouvernerai à gauche. Mais ce qu’on demande au futur président de la République, ça n’est pas de gouverner à gauche, ça n’est pas de gouverner à droite, c’est de sortir la France du péril dans lequel elle se trouve.»Alors qu’on ne sait pas si François Bayrou donnera des consignes de vote s’il n’est pas qualifié pour le second tour de la présidentielle, il semble qu’une alliance avec le candidat socialiste soit compromise. François Bayrou futur Premier ministre de Nicolas Sarkozy en cas de victoire du candidat UMP le 6 mai prochain? Valérie Pécresse, ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, avait laissé entendre en mars, qu’une nomination de François Bayrou à ce poste n’était pas impossible: «Ce que je remarque, c’est que (les) thématiques (de Bayrou) sont celles qui sont les nôtres, que ce soit sur l’éducation, la dette, la formation des chômeurs ou sur l’Europe, il y a de grandes similitudes.»Dernièrement, François Bayrou a démenti tout rapprochement , …

Lire l’article complet sur slate.fr

Share This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>