Le professeur juif attaqué à la machette par un ado de 15 ans attend « sans rancœur ni colère » le procès de son agresseur

Benjamin Amsellem a subi une tentative d’assassinat en janvier 2016 à Marseille parce qu’il portait une kippa. Son agresseur, un lycéen radicalisé âgé de 15 ans au moment des faits, sera jugé les 1er et 2 mars devant le tribunal pour enfants de Paris.
Son agression avait suscité une vive émotion. Le 11 janvier 2016 à Marseille Benjamin Amsellem s’était fait agresser en pleine rue à cause de sa kippa. Professeur de religion, il se rendait au travail quand un individu avait surgi derrière lui et l’avait frappé à coups de machette. Grâce à l’aide de passants Benjamin Amsellem s’en était sorti avec des blessures légères. Interpellé dans la foulée, l’agresseur s’était révélé être un lycéen radicalisé âgé de 15 ans.
Mis en examen pour tentative d’assassinat aggravée en raison de l’appartenance de la victime à une religion déterminée et en relation avec une entreprise terroriste, Yussuf K. sera jugé les 1er et 2 mars prochain. Agé de moins de 16 ans au moment des faits, il échappe à la cour d’assises et répondra de son acte devant le tribunal pour enfants de Paris. Une situation que déplore Fabrice Labi, l’avocat de la victime.

Lire l’article complet sur http://www.lci.fr

Share This
89 8 Fév 27, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *