Mobileye, l’ascension éclair de l’ex-start-up de Jérusalem

Né en 1999, le spécialiste israélien des logiciels d’aide à la conduite a séduit plus de vingt constructeurs. Il vient d’être racheté par Intel pour 15 milliards de dollars.
Nichée à l’entrée de Jérusalem, dans l’austère zone industrielle de Har Hotzvim, Mobileye a vécu une journée peu ordinaire lundi. L’officialisation de son rachat par l’américain Intel a créé dans le pays un électrochoc au moins aussi fort que l’euphorie suscitée par l’acquisition du GPS israélien Waze par Google en 2013, pour un montant à l’époque quinze fois inférieur.
Mobileye, qui s’est imposé en un temps record comme un leader mondial des systèmes avancés d’aide à la conduite, s’est pourtant habitué à se retrouver sous les feux des projecteurs ces dernières années.
Comme de nombreuses personnalités, Barack Obama a visité l’ex-start-up, désormais cotée au Nasdaq, pour découvrir son système embarqué de caméra intelligente surnommé le « troisième oeil du conducteur ». Un dispositif qui reconnaît les marquages au sol, détecte piétons, motos et cyclistes, et prévient en temps réel le conducteur des risques de collisions.

Lire l’article complet sur http://www.israelvalley.com

Share This
182 8 Mar 14, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *