Démission d’une responsable de l’ONU au sujet d’un rapport critique d’Israël

Beyrouth – Une responsable des Nations unies a présenté vendredi sa démission après que le patron de l’ONU lui a demandé de retirer un rapport accusant Israël d’imposer aux Palestiniens des conditions pouvant s’apparenter au régime d’apartheid.
Auteure du rapport et basée à Beyrouth, la CESAO est composée de 18 pays arabes, dont l’Etat de Palestine comme un membre à part entière, selon son site internet. Elle oeuvre à renforcer la coopération et à promouvoir le développement.
« Quand quelqu’un publie un rapport (…) diffamatoire au nom de l’ONU, il est pertinent que cette personne démissionne », a réagi l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, à la démission de Mme Khalaf, se félicitant de la décision de M. Guterres de « prendre ses distances » du rapport.
Le patron de l’ONU « ne peut pas accepter qu’un secrétaire général adjoint ou tout autre responsable de l’ONU (…) autorise une publication sous le logo de l’ONU sans consulter les départements concernés et lui-même », a-t-il dit.
M. Dujarric avait plus tôt cette semaine indiqué que le rapport avait été rédigé sans consultations avec le secrétariat de l’ONU, estimant que le texte « ne reflète pas les positions » de M. Guterres.

Lire l’article complet sur L’Express

Share This
198 2 Mar 17, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *