Le système de défense syrien fonctionne mal

Selon toute vraisemblance et à en croire les experts militaires israéliens, le raid militaire israélien visait des convois ou des entrepôts d’armes à destination du Hezbollah qui combat aux côtés de l’armée syrienne contre les rebelles.
Israël ne tient pas à ce que des missiles fournis par l’Iran à son allié libanais, le Hezbollah, se retrouvent après un transit par la Syrie sur la frontière israélo-libanaise.
Ce que l’on remarque aussi dans cet épisode, c’est que la Syrie n’a toujours pas les moyens de faire échouer ce genre d’attaque d’Israël.
Lors de certains raids précédents, les chasseurs israéliens frappaient depuis le ciel libanais, assez loin de leurs cibles.
Cette fois, ils se sont enfoncés en profondeur dans l’espace syrien et le temps que les forces anti-aériennes syriennes réagissent, les avions israéliens étaient déjà rentrés.
Damas a beau dire qu’il a réussi à toucher l’un des appareils israéliens, il n’en apporte pas la preuve. Cela signifie que le système de défense syrien fonctionne mal, n’est pas adapté aux brouillages et peut-être aussi surtout que les radars russes très présents en Syrie n’ont pas percuté.
Comme si les Russes laissaient faire Israël…

Lire l’article complet sur leJDD.fr

Share This
270 6 Mar 17, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *