Poutou : «Si les policiers n’étaient pas armés, ils n’auraient peut-être pas été visés»

Petit candidat portant les couleurs du NPA, Philippe Poutou avait su tirer son épingle du jeu lors des précédentes émissions télévisées en affichant un certain franc-parler. Un avantage qui s'est volatilisé aussi vite qu'il ne s'était constitué jeudi soir, à l'occasion de la dernière émission de France 2 avec les 11 candidats. Quelques jours plus tôt, l'ouvrier automobile avait frappé les esprits avec sa proposition de désarmer les policiers.
Share This
53 7