Incendies: «Une nouvelle forme de terrorisme écologique»

C’est l’appel urgent que lance Effie Stentzler, Président du K.K.L, en parlant de la multiplication des incendies volontaires dans les forêts et bois israéliens: « Il s’agit d’une nouveau phénomène qui vise à faire des victimes en vies humaines, ainsi que des dégâts sur le plan matériel, sur le plan de la qualité de vie et dans le domaine écologique ». Au K.K.L, on n’entend pas rester les bras croisés face à ce fléau, quand on sait que le dernier incendie a brûlé 3.000 dounams et plus de 300.000 arbres! Effie Stentztler a demandé une réunion d’urgence de tous les responsables de la sécurité en Israël: ministère de la Défense, Commandant en chef de la Police, Commandant des Sapeurs-Pompiers, services de Renseignements (Shin Beth) etc., afin de prendre des mesures rapides face à ce nouveau phénomène. Le Président du Fonds National Juif a l’intention de lancer un cri d’alarme lors de cette réunion, afin de faire prendre conscience de la gravité de la situation, et il demandera aux pouvoirs publics de prendre diverses mesures de prévention, telles que l’introduction de nouveaux moyens technologiques (caméras de vidéosurveillance), la création d’une unité de Police pour les Forêts et celle d’un QG commun entre le K.K.L et les forces de Sécurité pour lutter contre ce qu’il appelle désormais « le terrorisme par le feu ». Il veut également augmenter le parc des camions de pompiers. Pour financer cette lutte ainsi que la restauration de la faune détruite, Effie Stentztler veut lancer une campagne de collecte de fonds en Israël mais aussi parmi les Juifs de Diaspora. Sur le terrain des centaines de pompiers s’activent encore actuellement pour circonscrire les incendies de ces derniers temps, et pour isoler et protéger les zones environnantes de celles qui ont déjà été détruites. Mercredi a été le jour le plus difficile pour les « soldats du feu » israéliens depuis juillet 2006, lors de la 2e Guerre du Liban: deux incendies distincts qui s’étaient déclarés près du Moshav Tirosh (Beit-Shemesh) et dans la Band de Lakhish, se sont rejoints pour former un gigantesque brasier. Par ailleurs au moins une quinzaine d’autres foyers d’incendie se sont déclarés à travers le pays. La plupart de ces incendies est d’origine criminelle et pourrait bien avoir des motivations terroristes.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
5091 0 Jul 1, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.