Un témoin affirme que l’Elysée serait intervenu dans l’affaire Karachi

Un ex-membre de la DGSE affirme avoir été mandaté par l’Elysée en 2008 pour prendre contact avec Jean-Marie Boivin, mandataire de sociétés par lesquelles transitaient des commissions sur des contrats d’armement, qui menaçait de faire des révélations.

Lire l’article complet sur france24.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.