Victor Perez – Une Jérusalem Judenrein ?

Seuls les niais et les idiots utiles affirment encore la volonté de l’Autorité palestinienne de négocier afin de trouver la formule conduisant à l’équation Deux états pour deux peuples. De fait, après avoir fait porté le chapeau de l’arrêt des négociations -qui n’ont jamais commencé- par Israël, les dirigeants ‘’palestiniens’’, soutenus par la Ligue Arabe, ont décidé « d’exposer la question de la colonisation israélienne de nouveau devant le Conseil de sécurité et d’obtenir une résolution disant -entre autres- le caractère (…) illégal de cette activité et obligeant Israël à l’arrêter ».

Quoi de mieux, en effet, que de rendre légal le refus (1) de voir des Israéliens prendre la nationalité ‘’palestinienne’’ ?

Le projet sera soumis au vote du Conseil onusien en février 2011. Une résolution qui attestera de l’illégalité des « colonies » israéliennes -situées dans les territoires de la Judée et la Samarie conquis suite à la guerre de légitime défense de 1967- mais surtout aura comme objectif de déclarer, par la bande, l’irrégularité de la présence juive dans ce qui fut le berceau du Judaïsme. Une décision, au final, qui rendra légal le nettoyage ethnique du territoire destiné à devenir le deuxième état de ‘’Palestine’’ après celui de la Jordanie.

Au-delà des « frontières de 1967 » se trouve également Jérusalem-est. La résolution à venir désignera donc aussi les habitants de cette partie de la ville comme des « colons », et leurs présences seront jugées illégales. Pire ! Les habitants juifs de la vielle ville du roi David, consacrée par Salomon et rebâtie par Hérode se verront comme des clandestins. Mieux ! Les Juifs du monde entier priant que l’an prochain soit à Jérusalem sauront à l’avenir que cela restera ad vitam aeternam une prière vaine comme riverains. A la rigueur comme touristes et selon le bon vouloir du futur potentat local.

Ne restera plus à l’Autorité palestinienne ensuite qu’à requérir auprès du Conseil des sanctions internationales pour contraindre Israël à obtempérer à cette résolution, puis à réclamer une nouvelle décision reconnaissant, cette fois-ci, ce territoire judenrein comme état du peuple ‘’palestinien’’. Ensuite, ne subsistera plus que le problème de relogement des « sept millions de réfugiés » au sein même d’Israël pour voir une « paix juste et équitable » s’établir dans la région !

Au vu de la composition actuelle du Conseil de Sécurité, il est difficile de croire que le projet de résolution à venir aura du mal à franchir le cap. Seul un vote en contre d’un membre permanent pourra empêcher son adoption. La France et l’Angleterre étant des pays ‘’dhimmisés’’, il est difficile pour Israël d’espérer leur véto. Tout comme celui de la Russie, pays à l’écoute du monde musulman. Idem pour la Chine perpétuellement à la recherche d’or noir, matière détenue en grande partie par ce même monde.

Reste celui des USA dirigé par Barak Hussein Obama. Aux dernières nouvelles l’administration américaine a demandé que cette résolution soit abandonnée. Ce qui laisse penser que le Président US n’institutionnalisera pas cet antisémitisme et ne fera pas du peuple juif un peuple à part.

Victor PEREZ ©

 

Liens :

 

(1) : https://www.guysen.com/news_Abbas-pas-d-Israeliens-dans-le-futur-Etat-palestinien_298608.html

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.com

Share This

About the author

1 comment

  1. Akerman Michel Netanya

    Pour les naïfs, voici le titre de la première page du quotidien Israël Hayom (le plus lu en Israël) de ce matin :

    “Abou Mazen : En Palestine il n’y aura pas de place pour les Israéliens” !
    Déjà qu’il avait annoncé un état Judenrein mais les gauchistes de notre pays pensaient, dans leur pauvre tête de Juifs honteux et couchés, que les Juifs de Judée et Samarie qui souhaitaient rester chez eux le pourraient.
    Ils ont la réponse mais vont-ils changer d’avis au sujet des négociations imposées par le pro musulman Hussein Obama et approuvées par les lâches de l’UE ?
    Croient-ils encore ces loosers de Kadima, Avoda ou Meretz que Jérusalem restera unie alors que les Péres, Barak ou Olmert avaient déjà accepté les dictats des terroristes ?
    Et le million de Juifs expulsés des pays arabes, qui en parle ?
    Shavoua Tov.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.