Bet Yonathan : une application sélective de la loi ?

Les députés du parti Ihoud Leoumi ont décidé de quitter la Knesset pour tenir leur réunion au sixième étage de la maison « Bet Yonathan », située dans le quartier du Shiloah (Silwan), dans la Vieille Ville de Jérusalem. Rappelons que le conseiller juridique du gouvernement, Yehouda Weinstein, a ordonné de murer l’entrée de cet immeuble où sont installées des familles juives. De son côté, le maire de la capitale, Nir Barkat, a obtenu un report de la sentence. Les parlementaires solidaires sont arrivés avec une escorte policière importante et un service d’ordre impressionnant. Ces mesures de précaution ont d’ailleurs suscité la colère du leader de la formation, Yaakov Katz (Ketsele), qui s’est exclamé : « C’est une honte qu’il faille circuler à l’intérieur de Jérusalem, la Ville Sainte, dans des voitures blindées, à cause d’une bande de voyous qui jettent des pierres. L’Etat d’Israël reste la tête baissée. » Lorsque les députés sont arrivés sur place, ils se sont installés dans un salon d’un des logements et ont salué la décision du maire qui a réussi à repousser l’évacuation de quelques mois. Ils ont rappelé : « Autour de nous, il y a des dizaines de milliers de maisons (arabes) qui ont été construites illégalement. Il est inadmissible que des mesures soient prises uniquement contre cette habitation ». Arieh Eldad a dénoncé surtout l’attitude de Yehouda Weinstein, qui a exigé l’application de l’ordre du tribunal. « Je n’ai pas d’explication aux obsessions du conseiller juridique du gouvernement, qui tient à faire murer cette maison. Nous ne laisserons pas les représentants de la loi l’appliquer de façon sélective ». Précisons, dans ce contexte, que Weinstein a tenu lundi soir une réunion pour débattre de la question, à laquelle ont été convoqués le procureur de l’Etat Moshé Lador, le conseiller juridique de la municipalité Yossi Havilio, et de hauts responsables de la police de Jérusalem. Les débats ont duré deux heures et demi mais aucune information n’a filtré sur la teneur des discussions. Le maire de la capitale, Nir Barkat, n’a d’ailleurs pas été invité à y participer.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.