Bilan positif de la Alya

Un bilan positif de la Alya a été établi à l’occasion de la fin de l’année civile. L’Agence Juive et le ministère de l’Intégration ont publié des données encourageantes, annonçant une hausse de 16 % du nombre d’immigrants en Israël en 2010 par rapport à la même période l’an dernier. Au total, ils ont été 19 130 à avoir quitté leur pays d’origine pour s’établir en Israël. Ces chiffres sont considérés comme extrêmement satisfaisants. En effet, après une baisse relative du nombre d’immigrants pendant un certain nombre d’années, on constate depuis deux ans une relance de la Alya. C’est d’autant plus positif qu’ils viennent de pays où la situation économique s’est nettement améliorée et où le niveau de vie est plutôt élevé. On peut encore préciser que 40 % des Olim de 2010 sont montés des Etats de l’ex-URSS : en chiffres, ils sont 7 300, c’est-à-dire 7 % de plus que l’année précédente. Plus de 1 000 d’entre eux viennent de Moscou. On compte 3 980 Olim originaires des Etats-Unis et du Canada, 1 470 d’Amérique Latine. Il y en a aussi un certain nombre en provenance des pays d’Europe de l’Est et d’Allemagne. On enregistre une hausse également du nombre des immigrants de Nouvelle Zélande, d’Inde, de Belgique, de Suisse et d’Italie. Toutefois, ils seraient moins nombreux à être montés de France et de Grande Bretagne. Il y aurait également quelques familles venues de Chine, de Hong Kong, du Japon, de Monaco, etc. Le président de l’Agence Juive Nathan Sharansky a exprimé sa satisfaction. « Ces données me réjouissent tout particulièrement, vu la guerre de délégitimation menée dans le monde entier contre Israël. De nombreux Olim sont des jeunes issus de pays libres, qui ont prouvé leur appartenance à l’Etat d’Israël en choisissant de construire ici leur avenir et celui de leurs enfants ». La ministre de l’Intégration Sopha Landver a déclaré pour sa part : « Une alya et une intégration réussies sont les piliers de l’œuvre sioniste et garantissent l’essor de l’Etat juif. Je suis heureuse de constater les progrès enregistrés au cours de ces deux dernières années et le nombre croissant des immigrants. Nous continuerons à tout mettre en œuvre pour que la Aya poursuive sa progression et pour que l’insertion des nouveaux Olim se fasse dans les meilleures conditions possibles.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.