Liban: les proches d’un policier assassiné attendent du TSL “la vérité”

“Nous savions qu’il finirait par être tué”. La mère de Wissam Eid, un commandant de la police libanaise qui enquêtait sur l’affaire sensible de l’assassinat de Rafic Hariri, espère que le tribunal de l’ONU va également faire la lumière sur le meurtre de son fils.

Lire l’article complet sur lematin.ch

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.