Sakineh autorisée à quitter provisoirement sa prison

TABRIZ (Reuters) – L’Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à la lapidation pour adultère et complicité dans le meurtre de son mari, a été autorisée samedi à quitter provisoirement sa cellule pour dîner avec ses enfants, dont l’un avait imploré quelques heures plus tôt la justice de l’épargner.

Lire l’article complet sur fr.news.yahoo.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.