Nouvelles tensions au Parti travailliste

Le Parti travailliste tient-il à rester dans la coalition alors que les pourparlers avec les Palestiniens sont suspendus pour le moment et qu’aucune rencontre n’est prévue dans un avenir proche entre les représentants des deux camps ? Tout dépend à qui on pose la question. Le leader de la formation Ehoud Barak, qui tient visiblement à conserver son poste de ministre de la Défense dans le gouvernement Netanyahou, n’apprécie pas les critiques que lui adressent certains de ses collaborateurs et en veut particulièrement à Avishaï Braverman, ministre des Minorités, à tel point qu’il envisage même de le démettre de ses fonctions. Il faut dire que Braverman n’y est pas allé de main morte dans ses attaques verbales contre Barak, lui demandant notamment de « se regarder dans un miroir ». Et puis, d’après Barak, Braverman aurait réclamé la convocation du conseil du parti tout en n’ayant nullement l’intention de se soumettre à ses décisions. Braverman souhaiterait, au cours de cette réunion, poser un ultimatum au Premier ministre Binyamin Netanyahou, en lui indiquant que s’il n’entamait pas de négociations avec les Palestiniens, les travaillistes quitteraient sa coalition. Braverman a déjà dit à plusieurs reprises que si les instances du parti travailliste n’acceptaient pas sa proposition, il envisagerait de quitter son poste au gouvernement. Lors d’une réunion du groupe parlementaire qui s’est tenue ce lundi à la Knesset, Barak s’en est pris également au député Daniel Bensimon qui dénonce sa politique et parle lui aussi d’un retrait du gouvernement. Barak a déclaré, visant autant Bensimon que Braverman : « Il y a des règles du jeu à respecter au sein de la coalition et il n’est pas question d’accepter que certains de nos députés et de nos ministres agissent à l’encontre des décisions qui ont été prises ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.