Embarras diplomatiques

La grève du personnel au ministère des Affaires étrangères entraine de nouveaux embarras diplomatiques. Le président russe Dmitri Medvedev n’est pas le seul à avoir annulé sa visite. En effet, d’autres dirigeants étrangers, à savoir le Premier ministre de Croatie, le chef du gouvernement slovène et le ministre norvégien des Affaires étrangères, ont dû eux aussi renoncer à leur voyage en Israël. Et si, d’ici la fin du mois, les problèmes ne sont pas réglés, la venue de la chancelière allemande risque à son tour d’être compromise. Angela Merkel a prévu de faire le déplacement avec plusieurs ministres, en vue de promouvoir la coopération entre les deux pays dans divers domaines. Les revendications des grévistes, qui ont entamé leur mouvement en septembre dernier, sont essentiellement salariales et ils accusent le ministre des Finances d’être responsable de la situation qui selon eux, portent atteinte aux relations d’Israël avec l’étranger. Les diplomates protestent notamment contre le fait que leurs salaires n’aient pas été réajustés lorsque le dollar a perdu de sa valeur. Ils ont estimé en outre que le traitement des employés du ministère en Israël était bien inférieur à celui qui était versé à leurs confrères, travaillant au sein de Tsahal ou au Mossad.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.