Qui finance les organisations de gauche ?

Les organisations d’extrême gauche, qui attaquent régulièrement Israël et Tsahal, font un tort considérable au pays en portant sérieusement atteinte à son image de marque. Mais ce qui est particulièrement choquant, c’est qu’elles obtiennent une partie de leur financement de l’étranger. Pour vérifier le mode de financement de ces groupes, qui cherchent à délégitimer Tsahal, le parti Israël Beteinou a décidé d’œuvrer pour la formation d’une commission d’enquête parlementaire. Dans le cadre de ce contrôle, il est prévu d’examiner le fonctionnement de l’organisation « Yesh Din » qui, selon le quotidien Israël Hayom, a qualifié de « crimes de guerre » les actions menées par l’armée israélienne en Judée-Samarie. Le chef du parti, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, a indiqué qu’il comptait soumettre cette question dès mercredi au vote de la Knesset en séance plénière. Quant au Premier ministre, il considère lui aussi que le problème est grave mais il n’est pas certain qu’une commission d’enquête est la bonne option pour le résoudre.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.