Journalistes allemands détenus en Iran: Téhéran veut des excuses de Bild (presse)

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a demandé des “excuses” au groupe de presse Axel Springer (Bild) pour lequel travaillent deux journalistes allemands détenus en Iran depuis octobre, dans un entretien à l’hebdomadaire Der Spiegel qui paraît lundi.

Lire l’article complet sur Tribune de Genève

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.