Egypte : démantèlement d’un troisième réseau d’espionnage

Selon le quotidien koweïtien “Al Jarida”, les autorités égyptiennes ont démantelé la semaine dernière un réseau d’espionnage pour le compte de l’Iran et arrêté quatre personnes dont trois Egyptiens.

Quelques jours auparavant, le Caire avait annoncé le démantèlement de deux réseaux israéliens spécialisés dans l’espionnage du secteur des communications.

Selon ” Al Jarida “, au moment où les Egyptiens sont encore sous le choc, depuis le démantèlement de deux réseaux israéliens d’espionnage, Le Caire affirme avoir démasqué un troisième réseau, iranien cette fois, qui s’intéressait à l’économie égyptienne et au secteur du tourisme plus spécialement. Selon la même source, quatre personnes ont été arrêtées jeudi dernier. Il s’agit de trois égyptiens et d’un ressortissant du Golfe d’origine iranienne. Les autorités ont saisi du matériel de transmission de données cryptées, des plans détaillés des zones touristiques, notamment dans le Sinaï, un ordinateur et près de 120.000 dollars.

Quant aux Egyptiens arrêtés, le premier âgé de 31 ans est employé à Egypt Air, le second, de 35 ans, est fonctionnaire au ministère du Tourisme, et le troisième, âgé de 33 ans, est un chef d’entreprise touristique. Le ressortissant d’origine iranienne, âgé de 37 ans, a loué un appartement meublé dans la banlieue du Caire (Zamalek), où il rencontrait ses trois complices depuis 2008. Selon les enquêteurs, les trois Egyptiens étaient chargés de collecter des informations sur l’industrie du tourisme, sur les touristes étrangers, leur nombre, leurs nationalités, leurs fréquentations et sur les relations entre les entreprises égyptiennes et occidentales.

Ces informations étaient ensuite cryptées et adressées par les moyens de communications sécurisées à un cinquième agent, un Iranien, basé à Téhéran. Les accusés démentent avoir espionné leur pays, et affirment avoir coopéré avec leurs correspondants iraniens dans l’objectif d’investir en partenariat avec eux dans le secteur touristique en Egypte. Les trois égyptiens arrêtés affirment que le matériel saisi appartenait à leur complice Iranien. MediArabe.info ©.

Lire l’article complet sur MediArabe.info

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.