Un nouvel élan pour le Parti travailliste ?

C’est le moment ou jamais de se ressaisir pour les huit députés travaillistes abandonnés par leurs partenaires qui ont suivi Ehoud Barak dans son « exode ». Quelques heures après avoir décidé de rester au sein de leur parti et de nommer un leader provisoire, en la personne d’Eitan Cabel, ils sont montés à tour de rôle à la tribune de la Knesset pour donner des précisions sur la façon dont ils comptaient redonner de l’élan à leur formation. Ils ont annoncé notamment qu’ils commenceraient par déposer, dès lundi prochain, une motion de censure contre le gouvernement. Mais celui-ci n’a rien à craindre, cette démarche n’ayant aucune chance de déstabiliser la coalition renforcée par la nouvelle équipe de Barak, qui a obtenu l’assurance de conserver longtemps son poste de ministre de la Défense et s’est entouré de nouveaux collaborateurs auxquels Netanyahou a attribué les ministères qu’ils convoitaient. Le député Avishaï Braverman, qui vient de démissionner de son poste de ministre des Minorités, a prétendu que « ce gouvernement avait perdu toute légitimité et finirait par être englouti ». Dénonçant ensuite la démarche de Barak, qui a agi ainsi parce qu’il savait que le parti travailliste s’apprêtait à quitter la coalition, il a affirmé : « J’accorde toute ma confiance au Parti travailliste, au mouvement travailliste, et je suis convaincu que dans cette enceinte, nous verrons encore de grandes choses réalisées par le Parti travailliste ». Le leader provisoire du groupe parlementaire travailliste, Eitan Cabel, a lui aussi exprimé sa colère contre Ehoud Barak mais il a ajouté qu’il tenait à redonner un nouveau souffle à son parti. Les membres de la formation ont prévu de se réunir dimanche prochain pour débattre de la voie à suivre dans un avenir proche. Ils devront notamment fixer une date pour la convention du parti au cours de laquelle ils comptent modifier les statuts et décider à quel moment auront lieu les élections primaires.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.