Les atteintes contre les Casques bleus : la France passe de la préoccupation à l’inquiétude

Après avoir tenté de minimiser l’ampleur et la gravité des incidents de ces derniers jours entre la Finul et la population de certains villages au Liban-Sud, la diplomatie française ne cache plus sa grande préoccupation et même une certaine crainte de voir de tels incidents se répéter avec un risque d’envenimer les relations entre les soldats de la paix et les villageois de leur zone d’opération. Les responsables français craignent, selon une source proche du Quai d’Orsay, que des éléments manipulés utilisent à l’avenir ce genre d’incidents et même en provoquent pour des raisons politiques, ne serait-ce que pour envoyer des messages soit collectivement aux pays participant à la Finul, soit à un pays spécifique.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.