Liban : une sénatrice américaine écrit au président Obama pour dénoncer le terrorisme du Hezbollah

Alors que le Hezbollah achevait son coup d’Etat institutionnel pour contrôler les trois présidences du Liban, la sénatrice américaine Sue Myrick a adressé une lettre au président des Etats-Unis, dénonçant le terrorisme du Hezbollah. Le Hezbollah contrôle désormais la présidence de la République à travers les conseillers de Michel Sleimane, le Parlement à travers Nabih Berri, et achève sa mainmise sur les institutions grâce aux pressions, aux menaces et aux intimidations. Il a ainsi imposé le Premier ministre Najib Mikati, chargé de former le futur cabinet [NDLR : reste à savoir s’il parviendra à le former, et avec qui ? La décision de l’ancienne majorité de participer ou de boycotter sera prise dans les prochaines heures. Les déclarations de l’ancien député et porte-parole de la Syrie au Liban, Wiäm Wahhab, affirmant ce soir que la première décision de Mikati sera de rompre tout lien entre le Liban et le Tribunal international, inquiète l’ancienne équipe. D’autant plus que le Hezbollah avait reconnu la légitimité du Tribunal dans la déclaration de politique générale du gouvernement démissionnaire. Au Liban, on rappelle qu’il n’est pas à sa première trahison]. Cette situation inquiète la sénatrice américaine Sue Myrick, membre de la Commission de sécurité nationale, et du Groupe de travail sur le terrorisme, au Congrès. Elle a adressé, le 25 janvier, une lettre on ne peut plus claire au président Obama, attirant son attention sur la portée de la victoire du Hezbollah, synonyme de celle de l’Iran. Traduction : Monsieur le président, Il y a plus d’une semaine, une coalition menée par l’organisation terroriste du Hezbollah a provoqué le renversement du gouvernement libanais. Le Hezbollah cherche maintenant à former un nouveau cabinet où lui et ses alliés contrôleront des ministères cruciaux tels que ceux de la Défense, de l’Intérieur, des Affaires étrangères et des Finances. Ceci représente une usurpation sans précédent du pouvoir par une organisation terroriste qui possède une influence globale qui va du Moyen-Orient jusqu’en Afrique, en Europe, en Amérique Latine et peut-être même à notre frontière sud et dans notre pays. Le Hezbollah est l’armée de procuration de l’Iran, et l’Iran a fait de cette organisation un groupe terroriste bien entrainé et bien financé. La situation au Liban, et la puissance croissante du Hezbollah, devraient être une cause de préoccupation pour les Américains. Le peuple libanais, particulièrement les jeunes, manifestent dans les rues de Beyrouth, Tripoli et autres villes, envoyant un message clair de rejet du Hezbollah. Depuis quelques temps maintenant, le Liban vit sous la menace de la puissante milice du Hezbollah, qui possède des milliers de roquettes et de missiles et dont les membres, selon les médias, sont susceptibles d’être accusés dans le meurtre de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005. Le Hezbollah utilise sa milice pour menacer, terroriser et tyranniser le Liban afin de créer un nouveau gouvernement qui deviendrait la marionnette du régime iranien, comme pour le régime syrien. Nous ne devons pas laisser l’Iran gagner davantage d’influence au Moyen-Orient. Monsieur le Président, je vous prie de montrer de la solidarité avec le peuple libanais en rejetant toute reconnaissance du gouvernement du Hezbollah. Je vous prie d’en appeler aux Nations-Unies pour instaurer la résolution du Conseil de sécurité des Nations-Unies 1559 et désarmer les milices au Liban qui menacent le peuple et l’empêche de vivre en paix. Merci de votre attention vis-à-vis de ce problème sécuritaire majeur, Sincèrement… Sue Myrick, Membre du Congrès Pour lire la version anglaise (l’original) cliquez ici . MediArabe.info © . toute utilisation, merci de toujours mentionner la source ” MediArabe.info “

Lire l’article complet sur MediArabe.info

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.