Selon l’indice démocratique établi par l’Economist Intelligence Unit pour 2010, Israël est la seule démocratie au Moyen-Orient.

The Economist Intelligence Unit publie son rapport annuel sur l’état des démocraties dans le monde. Selon l’indice démocratique établi par l’Economist Intelligence Unit (EIU) pour 2010, Israël est la seule démocratie au Moyen-Orient. Israël est à la 37 ème place, la France est à la 31 ème . L’indice démocratique 2010 se décompose selon 5 critères objectifs : le processus électoral et le pluralisme, les libertés civiles, le fonctionnement du gouvernement, la participation politique et la politique culturelle. 167 pays sont recencés. A partir de ces critères, l’indice propose 4 catégories destinées à affiner le classement ( modération autour du niveau de confiance dans les partis politiques et le gouvernement, ou bien les traditions démocratiques…) : les démocraties intégrales, les démocraties défaillantes, les régimes hybrides et enfin les régimes autoritaires. 16 pays sont qualifiés de démocratie intégrale, soit 12% de la population mondiale parmi lesquels la Norvège (1 er ), les Etats-Unis (17), le Royaume Uni (19). 53 pays sont classés dans la catégorie de démocraties défaillantes : cela représente 37.2 % de la population mondiale. Parmi eux, Israël (37), la France (31), la Grèce (28), l’Italie (29). Ces pays ont des élections libres et les libertés civiles sont respectées. Toutefois, toujours selon les critères de l’EIU, ces régimes ont des faiblesses dans certains indices démocratiques tels que le sous développement de la politique culturelle, la faible participation politique ou bien les problèmes de gouvernance. 33 pays sont considérés comme des « régimes hybrides » , soit 14 % de la population mondiales, parmi eux l’Autorité Palestinienne (93), le Liban (86), l’Irak (111). Enfin, la majorité, 55 pays sont classés dans la catégorie « régimes autoritaires », soit 32.9 % des pays à travers le monde. Au Moyen Orient Dans la région du moyen orient, sur les 20 pays, Israël est la seule démocratie. L’Irak, le Liban et l’Autorité Palestinienne sont classés sous la catégorie de régimes hybrides. Enfin, 16 des pays de la région sont classés dans les régimes autoritaires. Parmi ces pays l’Iran est à la 158 ème place : le régime a selon les observations de l’EIU réprimer violement l’opposition issue des élections de juin 2009. L’influence grandissante des gardiens de la révolution, proche d’Ahmadinejad a contribué, en plus des sanctions économiques à étendre la corruption et le favoritisme.

Lire l’article complet sur ambisrael.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.