La révolution égyptienne tourne à l’affrontement

Des violents accrochages ont éclaté mercredi entre partisans et opposants du président Hosni Moubarak sur la place Tahrir au Caire, faisant une dizaine de blessés sans que l’armée présente sur place n’intervienne. Par ailleurs le couvre-feu a été allégé, internet semblait à nouveau accessible et le Parlement a suspendu son travail. Les affrontements sur la place Tahrir, épicentre de la contestation depuis neuf jours, où l’opposition accuse des policier en civil d’être entrés en force, ont fait au moins 10 blessés dont beaucoup saignaient de la tête, selon un journaliste de l’Agence France Presse sur place. Des pro-Moubarak ont chargé les manifestants à dos de cheval et de chameau, avant d’être encerclés, désarçonnés et battus, selon l’Agence France Presse.

Lire l’article complet sur rsr.ch

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.