Le PDG de Total pleure les bénéfices perdus en Iran

Iran Manif – Le PDG de Total Christophe de Margerie a estimé vendredi que l’embargo visant les produits pétroliers à destination de l’Iran, afin de forcer Téhéran à abandonner ses ambitions nucléaires, était une « erreur » parce qu’il « touchait » les populations, n’hésitant pas à ajouter, o tempora o mores, « on politise trop de choses aujourd’hui ».

L’erreur en question que de Margerie tente d’envelopper dans le papier cadeau d’un souci humanitaire, ce sont les milliards d’euros que Total voit lui échapper. La compagnie pétrolière touchée subitement par la grâce sociale, découvre avec une mauvaise foi criante les « populations » dont elle n’a jamais pipé mot quand le régime si magnanime à son égard, alignait les 400 pendaisons par an et les 80% d’habitants sous le seuil de pauvreté. Certes, les bénéfices du groupe ont bondi de quelques milliards sonnants et trébuchants depuis que les mollahs lui ont bradé des marchés.

Lire l’article complet sur iranmanif.org

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.