“Nous sommes contre le sionisme !”

Les Frères musulmans refusent de maintenir le traité de paix signé par Israël et l’Egypte. Selon un porte parole du mouvement, jeudi soir, la reconnaissance même de l’Etat hébreu est remise en question. Un enjeu de taille pour Jérusalem : la faction est susceptible de succéder au président Hosni Moubarak. Interrogé par CNN sur l’avenir du traité, Mohamed Morsy a préféré esquivé une réponse directe. Et de préciser qu’Israël n’avait pas honoré ses engagements. Le représentant des Frères musulmans a rappelé que la décision revenait aux membres du Parlement, qui reflètent la volonté du peuple.

Lire l’article original en anglais sur Jerusalem Post

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.