Dédommager les foyers démunis

Les hausses de prix touchant les produits de base, tels que le pain, les œufs, l’huile et le lait, ainsi que les transports publics, sont extrêmement difficiles à supporter pour les couches défavorisées de la population qui avaient déjà du mal à joindre les deux bouts, en raison de leurs revenus très bas. Suite à ces nouvelles augmentations, le nouveau ministre des Affaires sociales, Moshé Kahlon, a demandé à la directrice du Bitouah Leoumi, les Assurances nationales, Esther Dominicini, de vérifier quelles étaient les incidences des dernières augmentations sur les foyers à revenus faibles. Après une évaluation de la situation, il s’est avéré qu’elles ajoutaient près de 200 shekels au budget mensuel des familles démunies, gagnant entre 1 500 et 3 850 shekels par mois. Kahlon envisage donc de leur verser cette somme en guise de dédommagements.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.