Une patrouille française de la Finul attaquée et désarmée

Sécurité Des villageois du Liban-Sud ont attaqué et brièvement désarmé, samedi, une patrouille française de la Force des Nations unies au Liban (Finul) à coups de bâton et de jets de pierre, a affirmé l’armée libanaise qui a dû intervenir pour calmer la situation. “Des habitants du village de Touline (125 km de Beyrouth) ainsi que quelques résidents du village proche de Kabrikha ont attaqué une patrouille avec des bâtons, des jets de pierre et d’oeufs“, a affirmé un porte-parole militaire. “Les citoyens ont désarmé les soldats et ont pris contrôle brièvement de leur véhicule avant que l’armée n’intervienne et ne les éloigne de la patrouille“, a-t-il ajouté. “Les armes ont été remises à la Finul et l’incident est clos“. Selon le porte-parole, les soldats français ont arrêté à Kabrikha un jeune homme qui les avait interpellés leur demandant ce qu’ils faisaient dans le village. Alors que la patrouille entrait dans la localité voisine de Touline, les habitants l’ont attaquée et ont récupéré le jeune homme des mains des soldats.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.