Benny Ganz devient ce matin le 20ème chef d’état-major de Tsahal

Ganz, qui remplace à ce poste le général Gaby Ashkenazi, se rend ce matin au bureau du Premier ministre où il se verra décerner le grade de général d’armée avant une cérémonie militaire au siège de l’état-major à Tel Aviv. Benny Gantz La nomination de Benny Ganz a été validée hier lors d’un conseil des ministres au cours duquel le ministre Michaël Eitan, qui a commenté la nomination avortée du général Yoav Galant, s’est heurté au Premier ministre, Binyamin Nétanyahou et au ministre de la Défense, Ehud Barak, qui ont rejeté ses propos sévères. Quelques heures après le conseil des ministres, a eu lieu la cérémonie officielle d’adieux du général Askenazi. A cette soirée étaient présents les plus hauts dirigeants de l’Etat ainsi que plusieurs centaines d’officiers supérieurs. Le ministre de la Défense, Ehud Barak, dont les relations avec Gaby Ashkenazi sont déplorables, était là et a prononcé un discours. « C’est une soirée d’adieu et non d’introspection », a-t-il déclaré. Aussi bien le ministre de la Défense que le Premier ministre ont surtout évoqué les qualités militaires d’Ashkenazi et non ses qualités de meneur d’hommes. Au-delà, des différends personnels, il semble en effet qu’Ehud Barak et Binyamin Nétanyahou craignent déjà la possible carrière politique dans laquelle Gaby Ashkenazi pourrait se lancer à l’avenir. Le Premier ministre a également profité de l’occasion pour se féliciter de l’annonce faite ce week-end par le conseil supérieur de l’armée égyptienne qui a fait savoir que le pouvoir au Caire continuera à respecter les accords régionaux Anschel Pfeffer ““ Haaretz

Lire l’article complet sur ambisrael.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.