Havat Guilad privé d’eau et d’électricité

Le point de peuplement de Havat Guilad, en Samarie, près de la localité juive de Kedoumim, a été fondé par Itaï et Betsi Zar en souvenir du frère ainé d’Itaï, Guilad z’l, qui a été assassiné dans la région par des terroristes palestiniens en mai 2001. Havat Guilad se trouve sur un terrain privé appartenant aux parents de Guilad, Moshé et Yaël Zar. Au départ, quatre familles s’y étaient installées et aujourd’hui, suite à un essor impressionnant, elles sont déjà 28 à vivre sur le site. Mais les problèmes ne manquent pas, comme l’indique une habitante des lieux, Ilana Shimon, dans une interview accordée à Aroutz Shéva en hébreu. Elle a déclaré que les nuits étaient très froides pour les résidents, privés d’électricité, d’eau et de chauffage, étant donné que les autorités refusent jusqu’à ce jour de les raccorder au réseau national. Ce qui signifie que la population sur place doit s’occuper elle-même des livraisons d’eau et est obligée également de faire fonctionner un générateur électrique, ce qui augmente considérablement les frais de consommation. Ilana Shimon a ajouté qu’elle espérait voir renouveler prochainement l’approvisionnement en carburant de la petite localité. Elle a encore précisé : « Il fait terriblement froid, et nous devons vivre sans fuel. Vingt huit familles résident ici, avec 18 enfants dont certains sont gardés dans des crèches et d’autres viennent de naître ». A l’heure actuelle, les habitants ont lancé une campagne de recueil de fonds. Ilana poursuit : « Pour l’instant, nous n’avons aucune possibilité de chauffer les maisons à l’électricité et nous essayons d’installer des chauffages au gaz. Nous tentons d’économiser au maximum, en débranchant par exemple pour quelques heures les réfrigérateurs, mais les conditions sont extrêmement difficiles ». Et de s’interroger : « Nous ne savons pas pourquoi les décideurs ne permettent pas que Havat Guilad soit raccordée à l’eau et à l’électricité ». Malgré tout, les familles qui se trouvent sur place sont convaincues d’accomplir une grande mission et ne lâchent pas prise en dépit de tous ces problèmes.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.