Le Bahreïn écrase les manifestations

Les mouvements de protestation semblent s’étendre à l’ensemble du monde arabo-musulman. Mais au Bahreïn, le pouvoir a usé d’une répression sans précédent en envoyant les chars et l’armée dans les rues de sa capitale. La plupart des foyers de manifestations ont été dispersés, ainsi que celui de la place centrale de la capitale du pays, Manama. De nombreux véhicules blindés circulent dans les rues et la circulation civile est quasi inexistante. Les banques et de nombreuses institutions publiques sont restées fermées ce jeudi et leurs employés sont restés chez eux. Officiellement, le nombre de civils tués par la répression reste relativement faible, mais il y a plus de deux cents blessés. 195 auraient reçu des soins médicaux, mais trente-six seraient encore hospitalisés, selon le ministre du Bahreïn de la Santé. La reprise du contrôle de la rue suit une opération lancée dans la nuit de mercredi à jeudi. A l’étranger, plusieurs réactions ont déjà été communiquées. L’Administration américaine a annoncé que Washington resterait en contact téléphonique avec les dirigeants du Bahreïn, qui est considéré comme un proche allié, pour exiger qu’ils fassent preuve de retenue. En Angleterre, le ministre des Affaires étrangères, William Hague, a lancé un appel aux autorités du Bahreïn, exigeant de leur part d’engager des réformes. «Nous avons fait part de notre inquiétude au gouvernement du Bahreïn en raison de la montée de la violence. Nous sommes très inquiets en raison du nombre important de manifestants tués», a déclaré le ministre anglais. Une autre réaction provient de l’Iran: «Faites montre de retenue envers les manifestants, et tenez compte des revendications de la population», a écrit le ministère iranien des Affaires étrangères. Les manifestants sont d’obédience chiite en majorité, comme le pouvoir iranien, alors que le pouvoir est sunnite.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.