La révolution égyptienne et la centralité du conflit israélo-palestinien

La révolution de la jeunesse arabe ne suscite pas l’enthousiasme de certains intellectuels français. Passée la stupeur, ils sont bien obligés d’admettre la réalité : en deux mois, un mouvement de masse pacifique et résolu a mis à bas deux tyrans corrompus et alliés de l’Occident.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.