La vente de missiles russes à la Syrie ravive la course aux armements au Proche-Orient

L’accord sur la défense antimissile entre Israël et les Etats-Unis, signé le 27 septembre à Washington, intervient à un moment opportun pour l’Etat juif. S’il ne constitue pas une réponse directe à la rude confrontation diplomatique qui vient d’opposer Israël à la Russie à propos de la vente de missiles de croisière russes à la Syrie, il rappelle que les Etats-Unis ne laisseront pas leur allié israélien pâtir d’un quelconque déséquilibre stratégique.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.