Les instances judiciaires en colère

Le ministre de la Sécurité intérieure, préposé au bon fonctionnement des instances judiciaires, s’est exprimé au sujet des démarches concernant le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liebermann. Bien qu’étant membre de la même formation que ce dernier, Israël Beitenou, il a déclaré au sujet des enquêtes le concernant: «Je ne tomberai pas à la renverse si Liebermann est acquitté et que le dossier le concernant est fermé.» Le conseiller juridique du gouvernement, Yéhouda Weinstein, doit prendre une décision quant aux affaires concernant le ministre des Affaires étrangères. Il a récemment déclaré qu’il allait se prononcer d’ici la fin du mois de février, mais pas avant d’avoir auditionné le principal intéressé. L’affaire dure depuis des années, mais le Parquet éprouve des difficultés à accuser Liebermann d’avoir reçu des biens corrupteurs. Il pourrait en revanche concentrer ses poursuites sur les chefs de blanchiment d’argent et financement par des sociétés fictives.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.