Manifestations après les violences de Havat Guilad

La police a franchi un nouveau pas, considéré comme extrêmement grave par les résidents de Judée-Samarie, en utilisant des balles en caoutchouc contre des habitants de Havat Guilad, en Samarie, qui tentaient de sauver leur maison de la destruction ou qui protestaient contre l’intervention intempestive des forces de sécurité. Des dizaines de personnes ont manifesté dans la soirée sur les artères principales de Jérusalem et à l’entrée de nombreuses localités juives de Samarie pour protester contre l’action menée lundi matin, à l’aube, contre Havat Guilad. Au carrefour de Shehem, en Samarie, près de 150 personnes ont bloqué la circulation pendant une heure et demie pour dénoncer les tirs des balles en caoutchouc. Des manifestants furieux ont cassé dans la nuit les pare-brises d’une dizaine de voitures palestiniennes près de Kiriat Arba, pour protester contre les émeutes arabes de vendredi dernier et contre la répression violente lors de l’intervention policière à Havat Guilad. Le président du comité des localités de Samarie, Benny Katsover, a lancé lundi soir un appel à la population de la région, entendu par des milliers de foyers, l’appelant à se rassembler au carrefour des villages tout en précisant qu’il fallait dénoncer ces nouvelles méthodes des forces de l’ordre et dire clairement que « c’est la première et la dernière fois qu’on tire sur des Juifs ». Des centaines d’affiches ont été collées cette nuit en Judée par des militantes des Femmes en Vert, mouvement créé par Nadia Matar. Le slogan est simple : il met en garde le Premier ministre Binyamin Netanyahou, lui rappelant qu’en agissant ainsi, « il se tirait une balle dans le pied ». Les militants ont annoncé qu’ils poursuivraient leur mouvement : jeudi prochain sera décrété « journée de la colère » et de nombreuses manifestations sont prévues ce jour là pour rappeler aux autorités que « la destruction de points de peuplement ne serait plus tolérée ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.