La chanteuse franco-israélienne Yael Naim a été sacrée artiste-interprète féminine de l’année

Mardi soir, la 26e édition des Victoires de la Musique a choisi de gratifier Yaël Naim de la Victoire de l’artiste interprète féminine de l’année. Presque comme une évidence tant son album She was a boy , paru fin 2010, s’est attiré un concert de louanges justifiées. Yaël Naim, qui s’octroie là sa deuxième Victoire après avoir dominé la catégorie Musiques du monde en 2008, a accepté l’honneur avec la spontanéité et la fraîcheur quon lui connaît : « J’aimerais remercier du fond du coeur David Donatien pour toute cette belle musique qu’on fait ensemble depuis des années. Merci à ma famille qui me regarde en Israël, qui me dit de temps en temps ‘Come home'[allusion à son titre phare, NDLR]. Un énorme merci à la famille de David, et à tous les musiciens sur scène, au label Tôt ou Tard, à vous tous, tout le monde, d’écouter notre musique. » Comme promis, comme répété la veille, Yaël Naim, qui succède au palmarès à Olivia Ruiz, proposait quelques instants auparavant une relecture bien «délire» de son superbe morceau Come home ” à vingt-neuf sur scène, avec une chorale de chanteurs, quatre cuivres et le groupe Source: purepeople

Lire l’article complet sur ambisrael.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.