Le courage d’un soldat blessé au Liban

Le courage du soldat dont nous allons parler, grièvement blessé lors de la deuxième guerre du Liban, ne peut que susciter l’admiration de son entourage et de toute la population d’Israël. Le jeune Dror Kandlestein, 28 ans, a combattu avec ses compagnons d’armes dans une unité de réservistes qui a affronté des terroristes du Hezbollah aux abords de la ville de Bint Jbeil, au Sud Liban, en 2006. Une semaine avant la fin du conflit, Dror a reçu une balle dans la tête et a perdu connaissance pendant huit longs mois. Ses camarades n’ont pas quitté son chevet pendant son coma et ont eu enfin l’heureuse surprise d’assister à son réveil. Depuis quatre ans, il est en convalescence et suit une rééducation pour reprendre des forces et retrouver ses facultés physiques. A présent, il envisage son avenir avec plus d’optimisme, et s’est inscrit à l’université pour étudier la criminologie. « Il me faut encore faire beaucoup d’effort, a-t-il déclaré, pour que je sois totalement en forme. J’aurai encore à affronter de nombreuses difficultés mais cela ne m’empêchera pas d’entamer mon cursus à Ashkelon. Pour moi, la boucle est bouclée ». Le père de Dror, fier de son fils, a ajouté que depuis que celui-ci avait plus ou moins retrouvé la santé, il était déterminé à entamer des études universitaires et à obtenir un diplôme. Il a encore précisé que ces quatre dernières années avaient été pour lui très éprouvantes en raison des soins qu’il avait dû subir, tant médicaux que psychologiques. Et d’affirmer : « Sa blessure a causé des dommages mais il est certain que son désir d’être comme tout le monde nous a fait comprendre que seules des études universitaires lui permettraient de guérir complètement ». Et ce n’est pas facile pour lui, étant donné qu’il doit être accompagné 24 heures sur 24 par un aide soignant.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.