Braverman quitte la course

Seuls trois députés restent inscrits dans la liste des candidats à la direction du parti travailliste, après le départ jeudi d’Avishaï Braverman, qui considère, en raison des résultats d’un sondage, qu’il n’aurait que peu de chances de se faire élire. Il reste donc Isaac Herzog, l’ex bras droit d’Ehoud Barak, qui l’avait soutenu notamment pendant la campagne électorale qui avait permis à ce dernier de devenir Premier ministre ; Shelly Yachimovich, ex présentatrice de la radio et Shlomo Bokhbot, maire de Ma’alot-Tarhisha. Amir Peretz, ancien chef de sa formation, doit prendre ces prochains jours la décision de participer à la course au poste de président du parti travailliste. Ce dernier a vivement critiqué les membres du parti travailliste qui ont déserté à la suite du départ d’Ehoud Barak, Mais il leur fait confiance à sa façon: «Nous pouvons compter su eux pour faire tomber le gouvernement de l’intérieur. Ne les empêchons donc surtout pas de faire ce travail.» Le parti travailliste ne compte plus que 8 députés, après le schisme et le départ de 5 des membres de la liste.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.