Gaz égyptien: les fils Moubarak avantagés

Depuis 2008, l’Egypte fournit à la compagnie israélienne d’électricité 1,7 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, dans le cadre d’un contrat signé entre les deux pays. Mais depuis le mois dernier, ce transfert a été interrompu suite à une attaque effectuée sur le gazoduc qui permettait l’acheminement du gaz entre l’Egypte et Israël. Mais à qui aurait profité notamment cette transaction ? D’après le journal koweitien Al-Jarida, à l’un des fils du président déchu Hosni Moubarak, Gamal, qui aurait touché 2,5 % de la somme totale du contrat évaluée à deux milliards et demi de dollars. Il devait y avoir un autre bénéficiaire, Sameh Fahmi, ministre égyptien du Pétrole, qui était censé toucher une commission d’une somme équivalente, mais il aurait finalement été écarté au profit du fils aîné de Moubarak, Alaa.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.