Découvrez la chanson qui représentera Israël à l’Eurovision 2011

La chanteuse Dana International a été choisie pour représenter Israël lors de la prochaine édition de l’Eurovision, le 14 mai 2011 à Düsseldorf en Allemagne . Avec sa chanson »Ding Dong» elle a conquis hier le cœur du jury, composé uniquement de téléspectateurs. Dana International : Ding Dong .. Sa Carrière : C’est en 1992 que Sharon Cohen fait son apparition dans le paysage musical israélien. Lancée par Offer Nissim, un DJ en vogue, leur collaboration est pavée de succès. Leur premier single, Sa’ida Sultana, est une reprise quelque peu arrangée de My name is not Susan de Whitney Houston. Ce titre remporte un succès immédiat en Israël ainsi qu’aux Etats-Unis où il se classera même dans les charts des clubs. Le deuxième single baptisé Dana International, collera tellement à la peau de Sharon qu’elle en fera son pseudo définitif (on trouvait seulement «Dana» sur les premiers disques). Quelques succès plus tard, un premier album sort en Israël sobrement intitulé Dana International et est rapidement certifié disque d’or (plus de 20 000 ventes). Le deuxième album de Dana, Umpatampa, sort en 1994. Ce sera son plus grand succès à ce jour et elle remportera le titre de l’artiste féminine de l’année en Israël. L’année suivante Dana tente la présélection israélienne pour le Concours Eurovision de la chanson, elle terminera seulement deuxième avec la chanson Layla tov, Europa. Qu’importe, le dernier album est réédité avec la chanson en bonus. Depuis le début de sa carrière, Dana chante en hébreu, mais également en arabe. Ainsi Dana utilise un mot arabe en tant que titre de son troisième album qui sort en 1996 : Maganona. En Egypte sa musique est censurée, mais près de 5 millions de copies pirates de l’album s’échangeront sous le manteau. C’est en 1998 que le rêve de Dana devient réalité. Elle remporte cette année-là le Concours Eurovision de la chanson à Birmingham avec le titre Diva. En plus d’un succès personnel, cette victoire est également un symbole. Le single sera distribué dans toute l’Europe où il connaîtra un vif succès (400 000 ventes). La maison de disque en profite pour sortir un best of en Israël, Diva ” Ha Osef, ainsi qu’un autre en Europe, The Album. Dana profite de ce succès pour enregistrer son premier album en anglais : Free qui sort en Europe en juin 1999 précédé des singles Woman in love et Free. L’album sort en Israël l’année suivante dans une version différente plus adaptée au marché local.

Lire l’article complet sur ambisrael.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.