Netanyahou: Garder le contrôle de la Vallée du Jourdain

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a effectué ce mardi une tournée dans la Vallée du Jourdain, et a rencontré sur place des officiers supérieurs de Tsahal. Au cours de sa visite, Netanyahou a tenu à rappeler que l’Etat d’Israël devait à tout prix conserver son contrôle sécuritaire sur la région, même après la signature d’un accord avec les Palestiniens. Il a insisté sur le fait que ce serait Tsahal, et non des forces internationales, qui serait chargé de surveiller la frontière orientale du pays. Toutefois, Netanyahou n’a pris aucun engagement en ce qui concerne le maintien des localités juives installées dans le secteur. Il a rappelé que « la ligne de défense d’Israël devait être le Jourdain » et qu’il n’existait aucune alternative dans tout règlement futur. Il a souligné que si elle n’était pas protégée, « des terroristes pourraient la franchir et des roquettes et des missiles risquaient d’être tirés sur Tel Aviv, Haïfa et tout le pays ». Pour Netanyahou, c’est encore plus important aujourd’hui, vu les derniers bouleversements qui secouent le monde arabe. A ce propos, Netanyahou a rappelé que « toute la région avait été déstabilisée suite aux « tremblements de terre » survenus dans le monde arabe, tant politique que sécuritaire, dont on ne voit pas encore la fin. Et de rappeler : « Dans une telle situation, il nous faut plus que jamais nous assurer que nous avons des bases solides pour garantir la sécurité de l’Etat d’Israël ». Les déclarations de Netanyahou ont suscité la réaction immédiate des Palestiniens : Salem Fayyad, chef du cabinet de l’AP, a rejeté les propos du Premier ministre, lors d’une visite à Shehem, en affirmant que l’Etat palestinien devait impérativement comprendre la Vallée du Jourdain. Et de souligner : « La Vallée du Jourdain fait partie intégrante des « terres palestiniennes » occupées en 67 ( ?), tout comme Jérusalem Est et la Rive occidentale ». Il a encore déclaré : « Nous ne tolérerons aucune présence israélienne, militaire ou civile, sur ces terres ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.