Le Ihoud Leoumi dans la coalition ?

D’après le quotidien Haaretz, le Premier ministre aurait proposé récemment au parti de droite Ihoud Leoumi de se joindre à sa coalition. Toutefois, les contacts auraient été interrompus lorsque Netanyahou a refusé de s’engager à étendre la construction à Jérusalem. Lors des pourparlers entre les deux formations politiques, il avait été question de faire entrer au gouvernement les députés Yaakov Katz (Ketsele) et Ouri Ariel, représentant le mouvement Tekouma, et Arieh Eldad, leader du groupe Hatikva. Un parlementaire aurait cependant été exclu : il s’agit du député Michael Ben Ari, dont les positions sont considérées comme bien plus radicales, étant le porte-parole du mouvement « Eretz Israel Chélanou » et très proche de l’ancien parti Kah’, du Rav Meir Kahana. Dans le cadre des négociations, Netanyahou envisageait de confier au Ihoud Leoumi le portefeuille des Affaires sociales. Le poste était resté vacant après le départ du ministre Herzog, causé par la scission du parti travailliste. Mais il a finalement été attribué à Moché Kahlon, déjà ministre des Communications. Un autre ministère devait être proposé au Ihoud Leoumi, celui du Développement du Néguev et de la Galilée, qui lui avait déjà été offert lorsqu’il avait été question que le Ihoud Leoumi fasse partie du gouvernement, lors de sa formation, après les dernières élections législatives. Pour le moment donc, ces projets semblent avoir été abandonnés.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.