Téhéran, cible du Conseil des droits de l’homme

Shirin Ebadi a démarché la quasi-totalité des membres du Conseil des droits de l’homme (CDH). Prix Nobel de la paix 2003, l’avocate iranienne arpentait mercredi le Palais des Nations à Genève pour tenter de convaincre l’institution onusienne d’adopter, d’ici à fin mars, une résolution instituant un mandat de rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en Iran.

Lire l’article complet sur cicad.ch

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.