« Zokh’rot » veut promouvoir le narratif palestinien !

L’association gauchiste post-sioniste « Zokh’rot », qui lutte pour les droits des Arabes palestiniens, organise un cours sous forme de sept rencontres destinées à des Israéliens, et qui entend répandre le narratif palestinien concernant la « Nakba » de 1948. Yossef Mekiton, membre de cette organisation qui existe depuis 9 ans, explique « que le but de ce cours est de faire prendre conscience aux Israéliens à quel point la création de l’Etat d’Israël a constitué une catastrophe pour les Arabes palestiniens ». Les cours se déroulent dans divers coins d’Israël et sont donnés en hébreu. Ces rencontres incluent des randonnées lors desquelles « les participants pourront prendre connaissance des sites de villages arabes qui existaient avant la création d’Israël et se rendre compte qu’Israël a voulu effacer l’histoire palestinienne » (sic). Mekiton est fier de préciser « que son organisation a réussi à obtenir de la Cour Suprême l’obligation pour le K.K.L. d’indiquer sur des panneaux explicatifs sur certains sites le nom de trois villages palestiniens qui existaient à ces endroits avant la création de l’Etat d’Israël » !! « Zokh’rot » vient du terme « Zekh’er », « souvenir », et apparemment, celui de ces antisionistes s’arrête curieusement en 1948. En réalité, le site Internet de cette organisation, comme toutes ses sœurs en Israël, indique qu’elle ne veut pas « faire entendre également le narratif de l’Autre », mais que seul le narratif arabe palestinien est présenté comme étant la thèse véridique, et qu’Israël est considéré comme un corps étranger dans la région et ce, depuis 1948.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.