Frapper la Libye: l’UE veut l’accord de l’ONU

L’idée de «frappes ciblées» défendues par la France et soutenue par le Royaume-Uni n’est pas acceptable pour la majorité des Vingt-Sept. A 16h30, les discussions sur le sujet au sommet européen se poursuivaient, laissant craindre le risque de divisions que le colonel Kadhafi pourrait exploiter

Lire l’article complet sur Le Temps (Suisse)

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.