Il y a 60 ans: la loi du Retour

Quelques années après la création de l’Etat d’Israël, les autorités du pays ont compris la nécessité capitale de voter une loi permettant à tout Juif de diaspora de retourner dans son foyer. C’est ainsi qu’est née la loi du Retour, adoptée par la Knesset en 1950. Depuis cette époque, elle a subi plusieurs amendements mais le principe de base a été conservé, à savoir que « tout Juif a le droit d’immigrer en Israël ». Cette loi a permis l’arrivée massive de millions d’Olim, venus du monde entier, qui obtenaient automatiquement la nationalité israélienne. Mais elle a suscité aussi de nombreuses polémiques au cours des années, notamment sur la définition de « qui est juif », problème crucial pour la société israélienne. La loi du Retour joue un rôle toujours aussi déterminant dans l’adoption d’un certain nombre de résolutions et dans les prises de décisions des gouvernements qui se sont succédés, notamment en ce qui concerne les problèmes démographiques et l’attitude des résidents arabes vis-à-vis d’Israël dont ils sont officiellement les citoyens.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.