Des médailles à titre posthume pour les héros du Carmel

Personne n’a oublié l’immense incendie qui a ravagé, début décembre 2010, une partie de la forêt du Carmel, faisant 41 morts. Parmi les personnes qui ont succombé, on compte trois officiers de police qui se sont distingués par leur courage et c’est pour saluer leur héroïsme qu’une médaille de la bravoure, considérée comme la plus haute distinction attribuée à des militaires et des policiers, leur sera décernée à titre posthume. Il s’agit des brigadiers généraux Ahouva Tomer et Lior Boker et du lieutenant-colonel Itsik Melina z’l. La médaille sera remise le mois prochain aux familles des victimes par le président de l’Etat Shimon Pérès. Un hommage qui leur est rendu grâce à l’intervention du commandant de la section nord de la police, Shimon Korn, qui a recommandé à la commission chargée de l’attribution des médailles de faire ce geste. Pour expliquer son initiative, il a déclaré : « Il n’existe pas de plus grand danger que d’avoir à courir au milieu des flammes pour sauver des vies humaines avec la quasi certitude de ne pas en sortir vivant ». Il a ajouté : « Ils ont été brûlés vifs au moment où ils tentaient de délivrer des personnes prisonnières du feu. Il est donc évident qu’ils méritent cette haute distinction ». Ces officiers ne sont pas les premiers à avoir droit à ce grand honneur. Récemment, le compagnon de la brigadier générale Ahuva Tomer z’l, de Haïfa, et les parents du jeune volontaire Elad Riban z’l, bénévole chez les sapeurs pompiers, ont également reçu une médaille de bravoure au nom de leurs proches, qui ont donné leur vie pour sauver celles des autres. Elle a été décernée par le Rotary Club. Lors de la remise de ces médailles, le général de brigade Motty Bar Dagan, délégué de l’organisation en Israël, avait souligné : « Avec la peine et la douleur, nous sommes également très fiers d’Ahouva et d’Elad, z’l, qui sont entrés sans hésiter dans le feu pour sauver leurs prochains, perdant ainsi la vie ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.