Venezuela-Nicaragua: l’axe des déconnectés qui soutiennent la Libye

Venezuela-Nicaragua: l’axe des déconnectés qui soutiennent la Libye

Mouammar Kadhafi peut faire confiance à son armée; et aussi à Hugo (Chavez) et Dani (Ortega).

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté dans la nuit du jeud 17 au vendredi 18 mars une résolution autorisant le recours à la force contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi. Cette résolution adoptée avec 10 voix pour et cinq abstentions dont la Chine, la Russie et l’Allemagne permet l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye. Des raids français, anglais et américains pourraient intervenir dans les prochaines heures afin de prouver au régime de Tripoli la détermination de la communauté internationale.

A Benghazi, dernier fief des rebelles à un millier de kilomètres à l’est de Tripoli, la décision de l’ONU a été célébrée par des tirs de joie et des coups de klaxons. Après l’adoption de la résolution, le vice-ministre des Affaires étrangères libyen Khaled Kaaim a indiqué que son pays était prêt à un cessez-le-feu sous condition tout en estimant que la décision de l’ONU menaçait son unité. Cet article de Moises Naim a été écrit avant cette décision.

Lire l’article complet sur slate.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.