Ashkelon bombardée

Les habitants d’Ashkelon ont dû, au beau milieu de la fête de Pourim, subir des bombardements en provenance de la bande de Gaza, toujours occupée par les forces du mouvement terroriste du Hamas. Ils ont entendu la sirène d’alarme et se sont précipités dans les abris. A la fin de l’attaque, il s’est avéré que deux missiles ont été tirés, sans faire de victimes ni de dégâts matériels. Auparavant, des dizaines de bombes ont été envoyées depuis la bande de Gaza en direction de la région du Conseil régional d’Eshkol. Cette série de bombardements est la plus forte depuis les attaques qui ont conduit à l’opération militaire décidée contre l’organisation du Hamas. Les quelques cinquante missiles ont fait des victimes et des dégâts matériels. Les habitants de la région ont été contraints à plusieurs reprises, entre le shabbat et la fête de Pourim, de se précipiter dans des abris. Un abri a été frappé de plein fouet et endommagé par un missile, dans l’un des kibboutzim du Néguev. Deux blessés considérés comme légers sont à déplorer. Les visiteurs et autres touristes ont été priés de quitter la région. Les forces de l’armée et de la police sillonnent la région pour évaluer l’impact des attaques. Le nouveau chef d’état major, Benny Gantz, a déclaré que Tsahal savait exactement ce qu’il avait à faire. L’armée a réagi en s’attaquant aux sources des tirs de missiles. Il y aurait un tué parmi les attaquants, un membre important du Hamas. Quatre agresseurs auraient été blessés. Les habitants de Gaza signalent des complications au niveau de la distribution de l’électricité qui serait due aux opérations de Tsahal.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.