Percée de l’énergie solaire

Les panneaux photovoltaïques se font une place dans le paysage. Les particuliers, mais aussi les collectivités, sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à l’énergie solaire, malgré le coût encore très important de ces installations. Il faudrait en effet un délai minimal de six ans d’utilisation pour les rentabiliser et employer alors l’électricité «gratuitement». La localité de Ramat Hasharon a décidé de s’investir dans les économies d’énergie en installant des capteurs solaires sur les toits des immeubles d’utilité publique. Les panneaux ressembleront aux traditionnelles plaques qui fournissent l’eau chaude sur les toits par l’exposition au soleil. Il n’y a pas de risque de rayonnement nocif.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.